Une nouvelle année commence

Le temps continue de passer et nous entrons doucement dans un hiver qui s’annonce assez froid. Pendant ce temps, les travaux continuent sur Celtic !

Focus sur la 1ère semaine de janvier, où Benoit vient prêter main forte avec Yannis, menuisier. Ils viennent tous deux de Belgique et ont énormément aidé à faire avancer les travaux !

Ici Benoit en pleine action. Remarquez comme il est photogénique notre peintre officiel !

Yannis au 1er plan, une vrai machine ! Ce gars est super efficace et te trouve une solution pour chaque problème rencontré !

Si nos 2 compères ont fait le déplacement jusque Morlaix, c’était dans un but bien précis : construire les 2 bannettes nécessaires pour porter la capacité d’embarquement du navire à 8 personnes.

Poste avant

La première bannette a été assez rapide à mettre en place. L’idée originelle était de venir empiéter dans la baille à mouillage qui est bien plus grande que nécessaire, mais cela n’a finalement pas été obligatoire. En effet notre ami Yannis nous a proposé une solution bien plus pratique à mettre en place et plus simple à la fois.

3ème bannette dans le poste avant

Au final c’est dans le sens de la largeur qu’il a été décidé de construire cette nouvelle bannette. Pour cela nous avons enlevé les placards situés de part et d’autre de la cabine et légèrement raccourci les équipets. Toutefois pas de panique ! Il reste suffisamment de place pour les affaires de 3 équipiers 😉

La seconde, pour sa part, a demandé un peu plus de travail.

Poste navigation

Il a été convenu de fabriquer un cadre rabattable pour garder de la hauteur lorsqu’il n’est pas utilisé. Nous avons alors coupé en 2 la couchette double initialement placée en-dessous de la nouvelle bannette. Ceci permet de séparer les espaces et d’installer des toiles anti-roulis individuelles. Chacun y gagne donc en intimité ainsi qu’en confort.

Le hic, c’est que cette nouvelle couchette ne faisait que 170 cm, ce qui est un peu court pour un adulte moyen ! Nous avons donc ouvert le roof pour allonger la-dite couchette et porter sa longueur totale aux 190 cm réglementaires. L’équipier disposera même finalement de 192 cm !

Oui mais voilà, il faut bien refermer l’ouverture pratiquée ! Le double panneau de CP découpé est donc réutilisé ici pour créer les « joues » qui serviront de support pour les lattes de chêne vissées et collées au sika pour assurer l’étanchéité. Des languettes ont aussi été prévues pour éviter les infiltrations.

L’arrondi est créé en découpant des plats dans le haut des joues
Et on passe les lattes de chêne à la défonceuses pour créer les languettes !

Le résultat est plutôt cool, et ajoute de la « gueule » au bateau je trouve. Il reste l’étape où on coupe les morceaux de sika qui dépassent et où on ponce le coffre pour rendre lisse l’arrondi, mais ça c’est pour la semaine prochaine ! On laisse le temps aux joints de sécher correctement, malgré les températures un peu froides du moment.

Et voilà la semaine est déjà terminée ! Les jours se sont enchaînés très rapidement. Serait-ce à cause du travail acharné et ininterrompu fourni lorsque Benoit n’était pas en promenade ? Ou alors ces apéros qui finissaient de plus en plus tard, commençaient de plus en plus tôt.. Nous ne le saurons jamais. En tout cas ce fut un fameux début d’année ! Merci à vous Ben et Yannis !

#

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.